Fév 01

Se surpasser… trois fois par jour

Photo pricipale_FINAL_1200pix

Trois fois par jour, c’est le branle-bas de combat aux Résidences Floralies de Lachine et LaSalle. Des repas chauds sont livrés à tous les étages en veillant à ce que la qualité et la sécurité soient respectées en cette période pandémique. Un ballet qui commence très tôt le matin et qui se poursuit toute la journée dans les cuisines de Stéfane Joncas. Entretien avec le chef exécutif qui relève d’énormes défis logistiques depuis la première vague de COVID-19.

Stéfane Joncas est à l’emploi des Résidences Floralies depuis 24 ans. Jamais le chef exécutif n’aurait pu imaginer traverser une telle tempête ! Depuis mars 2020, ses équipes et lui sont passés du service de restauration en salle à manger à la livraison de 600 repas emballés en service de plateau par résidence. Cela équivaut à un peu plus de 1200 repas par jour…

« Nous avons implanté une charte de couleurs de cabaret et un système de coupons pour les diètes spéciales, explique le chef qui voit à la formation et à la direction du personnel en cuisine, en plus d’assurer l’élaboration des commandes, des menus et des repas. Les résidents mangent dans de la vaisselle jetable pour éviter toute contamination. Tout a été coordonné afin d’assurer la sécurité de tous dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Solidarité interéquipe

Les équipes de soins ont été d’une aide très précieuse sur le plan logistique. « Grâce à leur participation, on réussit chaque jour à ce que les résidents mangent chaud et soient satisfaits de leur choix de repas, explique Stéfane Joncas. Ces derniers mois, il y a eu beaucoup de déménagements en raison des zones tampons, rouges, jaunes et vertes. Avec l’équipe de soins, nous avons développé une belle collaboration pour la gestion des cabarets. »

Pour chaque repas, deux choix de menu sont servis en prévoyant davantage de plats parmi les plus populaires. « Si la demande est trop grande à un étage, le personnel revient chercher les repas manquants. Et si un(e) résident(e) n’aime pas les choix, il y a toujours une possibilité de préparer une omelette ou un sandwich à son goût. On veut que chacun soit heureux avec ce qui se trouve dans son assiette. En confinement, le repas devient comme un événement dans sa journée… »

Du nouveau pour les papilles

En ce début d’année, des nouveautés ont été ajoutées au menu afin de surprendre les résidents et de leur faire plaisir. « Il y a de nouveaux potages (courge, panais et poire, crème de poireaux), du poulet au beurre (plat indien), des croquettes de jambon, du boeuf au citron et à l’origan, du chop suey, du saumon en croûte d’aneth, du poulet à l’orientale et un sauté de porc, énumère le dévoué chef. Des choix végétariens font leur entrée également, tels que la casserole de lentilles, les boulettes végétariennes, le végépâté, les pâtes sauce rosée et sauce primavera. »

Au niveau des desserts, Stéfane Joncas répand du bonheur en commandant occasionnellement des gâteaux (fraises, caramel salé, chocolat, sucre à la crème) qu’il peut portionner individuellement.

Le service du déjeuner est celui qui représente le plus grand défi pour les équipes en cuisine. « On doit, entre autres, préparer 225 ordres de toasts tous les matins entre 5h et 8h. Ce sont les cabarets les plus longs à préparer avec les berlingots de lait et de jus, le café chaud, les confitures, etc. »

De l’espoir

Lorsqu’il regarde dans la lorgnette de 2021, Stéfane Joncas espère un retour à la normale plus tôt que tard afin de laisser souffler ses équipes (qui n’ont pas été épargnées par la COVID et les départs), et pour que les résidents puissent venir en salle à manger où ils se croisaient régulièrement.

« On va pouvoir recommencer à les gâter comme avant parce qu’on va avoir plus de temps, poursuit Stéfane Joncas. À l’heure actuelle, on passe un temps fou à portionner, envelopper, coordonner. Ceci dit, les résidents sont très reconnaissants de notre travail depuis mars. Ils nous le disent souvent car ils savent que notre tâche est immense. Il m’est même arrivé de parler à des membres des familles de résidents au téléphone lorsque je passais près des chambres, afin de calmer leurs inquiétudes. »

Malgré les immenses défis d’approvisionnement et de logistique, Stéfane Joncas a pu mesurer combien ses équipes étaient solides, compétentes et résilientes. Il est heureux d’avoir pu souligner à sa façon le travail des équipes de soins pendant la première vague. Ainsi, au plus fort de la crise, des collations et des breuvages ont été distribués au personnel sur les étages. Des repas gratuits ont aussi été servis. Des façons multiples et réconfortantes de leur dire… MERCI !

 

À propos de l'auteur

Une démarche facile en 3 étapes

contactez-nous

Vous souhaitez obtenir de l’information sur nos solutions d’hébergement?

 

Joanne Iasenza
Conseillère en Location
jiasenza@vivaltocanada.ca
1 438 396-6121

 

Pour contacter nos directrices générales :

Résidence Floralies Lachine
Tram Nguyen | directrice générale
tnguyen@residencesfloralies.qc.ca
514 637-0005

 


Résidences Floralies LaSalle

Marie Rose Nkurunzia | directrice générale
marie.nkurunziza@residencesfloralies.qc.ca
514 363-8200

visitez une résidence

Accueilli par la conseillère en location des Résidences Floralies, vous bénéficierez d’une visite personnalisée qui vous permettra de découvrir, en toute transparence, nos solutions d’hébergement : autonome, semi-autonome, répit et convalescence, et CHSLD.

 

Elles se feront un plaisir de prendre le temps de répondre à toutes vos questions, afin de trouver le type d’hébergement qui est le mieux adapté à vos besoins et à votre condition.

prenez une décision

En terminant votre visite, nous vous remettons une pochette d’information ainsi qu’un profil de vie personnalisé.  Ces documents vous permettront de guider votre réflexion et de prendre une décision éclairée quant à vos futurs projets de vie.

 

Et, bien sûr, nous demeurerons en tout temps disponibles pour toute question ou information complémentaire dont vous pourriez avoir besoin par la suite.

  • Abonnez-vous à notre infolettre