témoignage madame lauzier

Nicole Lauzier

( dont le père habite à la Résidence Les Floralies Lachine )

À l’automne 2010, à la suite d’une grave pneumonie, ma mère qui habitait Lasalle a dû être conduite aux soins intensifs de l’hôpital. On nous a alors annoncé qu’on pourrait la garder pour un mois seulement mais qu’elle serait ensuite transférée dans n’importe quelle établissement de l’Île de Montréal, selon les disponibilités du moment… à moins que la famille trouve rapidement une résidence de son choix.

Nous nous sommes donc mis à la recherche d’un endroit dans le secteur qui puisse convenir à la fois à ma mère et à mon père. Nous avions très peu de temps mais nous avons été chanceux : dès notre visite aux Résidences Floralies, nous avons été charmés. Comme il n’y avait plus de place disponible à Lasalle, nous avons opté pour la résidence de Lachine.

La diversité d’hébergement proposée nous a permis  de trouver deux unités qui convenaient parfaitement aux conditions distinctes de ma mère (non-autonome) et de mon père (semi-autonome).  De cette façon, mon père et ma mère pouvaient habiter la même résidence et se voir tous les jours : si vous saviez quel soulagement ce fut pour la famille !

Ma mère est décédée en 2014, et l’état de mon père s’est depuis détérioré. Heureusement, grâce aux services évolutifs offerts par les Résidences Floralies, mon père a pu simplement changer d’unité au lieu de devoir changer de résidence. Un autre soulagement pour la famille…

Aujourd’hui, j’ai l’esprit tranquille car je sais que mon père vit dans un environnement agréable et sécuritaire, et je sais qu’il est entre de bonnes mains. J’apprécie également qu’il y ait plusieurs activités, ce qui contribue à créer une vie animée à la résidence : jeux divers, prestations de musiciens et chanteurs, sorties au restaurant, excursions à la cabane à sucre, etc.

Je dirais enfin que le personnel est toujours respectueux, gentil et attentionné, et on sent une belle collaboration de sa part. Et ça, pour une famille dont le parent est résident ici, cela n’a pas de prix…