SE SERRER LES COUDES… tous ensemble

L’explosion de cas de COVID-19 à la Résidence Floralies de LaSalle a eu l’effet d’un tsunami, tant pour le personnel que pour les résidents. Ces dernières semaines, l’arrivée des Forces armées canadiennes a été accueillie avec soulagement afin de toujours offrir les meilleurs soins aux résidents. Voici comment cela s’est vécu de l’intérieur…

 

Au bout de 11 semaines de confinement, les cas de COVID-19 sont en net déclin et la lumière point enfin au bout du tunnel entre les murs de la résidence. Les visites des proches aidants sont maintenant permises et les concerts dans la cour ont pu reprendre. « Ça va beaucoup mieux, témoignage l’infirmière auxiliaire Myrta Louis qui est sur la ligne de front depuis le début de la crise. Les patients atteints de COVID-19 sont stables. Il n’y a pas eu d’autres décès : on s’en va dans la bonne direction… »

L’arrivée des militaires a atténué les problématiques de manque de personnel, alors que certains employés devaient se mettre en quarantaine. « On s’est serré les coudes et on est restés solidaires, raconte Mme Louis. Les militaires nous ont aidés dans certaines tâches et nous ont permis d’être plus présents auprès des résidents. Les soldats aussi ont été heureux de cette expérience dans un milieu qu’ils ne connaissaient pas. » Ces derniers jours, les employés qui avaient été atteints de la COVID-19 sont revenus au travail.

Parmi les beaux moments, Mme Louis cite les appels vidéo avec les familles. « Ça a été un grand soulagement pour les résidents et leurs familles inquiètes de pouvoir se voir et se parler alors que la communication était devenue difficile. C’était un baume de pouvoir assister à ces moments avec eux. »

 

Un coeur qui irradie

Pour Anny Daigneault (à gauche sur la photo ci-dessus), infirmière en chef qui est entrée en poste à LaSalle le 10 avril, son coup de coeur va à Maika Choisi (à droite sur la photo), une aide de service d’exception. « Maika est arrivée avec son grand coeur et elle a irradié ses belles valeurs sur l’équipe, explique-t-elle. Elle a beaucoup insisté pour prendre son temps avec chaque résident. Elle était convaincue dans ses principes et donnait un bel exemple autour d’elle. »

Maika Choisi raconte : « Nous étions en pleine période de confinement et je cherchais du travail lorsqu’une amie m’a dit qu’on engageait même des personnes sans expérience du milieu médical, raconte-t-elle. J’ai eu une pulsion d’y aller. On m’a jumelé avec une préposée expérimentée et le lien avec les résidents s’est fait tout naturellement. Je me suis attachée et me suis sentie utile et valorisée. Maintenant, je souhaite entreprendre la formation de préposée aux bénéficiaires. »

Le poste d’aide de service a été créé spécialement en cette période de pandémie afin de soutenir les préposées aux bénéficiaires dans leurs tâches, explique Marie Rose Nkurunzia, directrice générale de la résidence.

En quelques jours seulement, Maika a imposé son rythme et sa personnalité. « Je ne suis pas la plus rapide du monde, mais je voulais que les résidents soient bien, concède-t-elle. Je prenais le temps de soigner les peaux sèches des résidents. Je voyais à ce qu’ils aient un bain régulièrement. Ça me réjouit de les voir rayonner après avoir été si affaiblis par la maladie. En l’espace de 15 jours, tout a changé et je reçois des sourires, des blagues et des taquineries lorsque j’entre dans les chambres. J’espère pouvoir prendre part à une grande fête avec eux lorsque ce sera fini. »

 

« Cette expérience m’a comblée sur le plan humain. Les résidents m’ont donné tellement de compliments que j’en pleurais tellement j’étais touchée. J’ai été heureuse de passer ce temps d’isolement avec eux, les faire rire et parfois sécher leurs larmes. Chaque matin, je suis heureuse de venir travailler. Je viens en aide aux gens : c’est tout ce que j’aime ! »

– Maika Choisi

 


Guéris !

Alors que le Québec procède à un déconfinement progressif, la résidence de LaSalle compte maintenant de nombreux résidents guéris de la COVID-19. « Après des semaines difficiles, c’est tellement réjouissant d’en voir de plus en plus se rétablir», témoignage à ce sujet Myrta Louis.

C’est le cas de Mme Denise Caron qui a été atteinte de la COVID-19 et qui venait de recevoir son résultat négatif au moment où nous l’avons joint. « Je n’ai ressenti aucun symptôme, mais j’étais inquiète et j’avais peur, raconte-t-elle au bout du fil. Heureusement, j’ai eu le soutien de mes enfants qui m’appelaient et du personnel qui a bien pris soin de moi et qui me tenait au courant. » La lecture et la musique l’aident à passer le temps alors qu’elle attend avec impatience de pouvoir sortir prendre l’air à l’extérieur.

Pour Yolande Dion, une résidente de 87 ans souffrant d’Alzheimer, la maladie est passée et est repartie. « Lorsqu’on m’a appelé pour me dire que ma mère faisait de la fièvre et toussait, j’ai eu très peur, raconte sa fille, Manon Royer. Elle dormait tout le temps et ne mangeait plus. J’ai tellement pleuré ! Le résultat des tests est arrivé et elle prenait déjà du mieux. On s’est dit que le pire était peut-être passé. » La communication avec le personnel a été sa soupape. « Les deux infirmiers auxiliaires Myrta Louis et Renald  Kenold sont des amours ! Je leur lève mon chapeau. Ils savent combien je suis impliquée comme aidante naturelle et ils me tenaient au courant. »

Maintenant que les visites sont autorisées, Manon Royer appelle et visite régulièrement sa mère qui est maintenant guérie et qui n’a pas souvenir d’avoir été malade. « Je lui apporte ses fruits et ses breuvages préférés. Elle rit de mon accoutrement de protection et elle gagne toujours contre moi aux cartes ! », se réjouit-elle.

 

Restons en contact

À toutes les familles des résidents des Résidences Floralies de Lachine et de LaSalle,  petit rappel que vous pouvez en tout temps nous contacter par courriel aux adresses suivantes :

infolachine@residencesfloralies.qc.ca

infolasalle@residencesfloralies.qc.ca

Également, si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à vous inscrire à notre service de messagerie texte instantanée (SMS). Simplement remplir le formulaire en ligne en cliquant ici :

Alerte COVID-19 : Enregistrez-vous

SE SERRER LES COUDES… tous ensemble

 
 

Une démarche facile
en 3 étapes

01

Contactez-nous

Vous souhaitez obtenir de l’information sur nos solutions d’hébergement ou pour toute autre information sur nos établissements et services ?

Floralies Lachine : 514-637-0005

Floralies LaSalle : 514-363-8200

Ou

Par courriel : 

02

Visitez une résidence

Accueilli par la conseillère en location des Résidences Floralies, vous bénéficierez d’une visite personnalisée qui vous permettra de découvrir, en toute transparence, nos solutions d’hébergement : autonome, semi-autonome, répit et convalescence, et CHSLD.

Elles se feront un plaisir de prendre le temps de répondre à toutes vos questions, afin de trouver le type d’hébergement qui est le mieux adapté à vos besoins et à votre condition.

03

Prenez une décision

En terminant votre visite, nous vous remettons une pochette d’information ainsi qu’un profil de vie personnalisé. Ces documents vous permettront de guider votre réflexion et de prendre une décision éclairée quant à vos futurs projets de vie.

Et, bien sûr, nous demeurerons en tout temps disponibles pour toute question ou information complémentaire dont vous pourriez avoir besoin par la suite.